AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Embrun 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
Fafa37
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2295
Age : 48
Localisation : Ballan-Miré
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Mar 19 Aoû - 20:18

nicohay a écrit:
Un grand bravo Marina !!!

Qu'est ce que tu aurais fait avec une "Bonne" préparation ???

Désolé de te voir partir, mais un an c'est court, et je suis sur qu'on se croisera sur des TRI... bounce 
Pareil !!!!!!!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicohay
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2644
Age : 48
Localisation : rochecorbon
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Mar 19 Aoû - 23:19

Mon cher Fafa, quand on voit comment tu as rebondi après Saint Jean de Luz, je ne suis pas inquiet pour ton prochain défi !!!  thumright 

Bravo pour ta prépa, cela sera toujours bénéfique pour le futur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
marina49
Prof ... ou chomeur
Prof ... ou chomeur


Nombre de messages : 109
Date d'inscription : 01/11/2012

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Mer 20 Aoû - 10:44

Bonne recup Fafa.
Et en avant pour une petite balade champêtre le 21 septembre.

Fafa37 a écrit:
Mon petit CR ,
Je passe bien entendu sur l'ambiance qui à été géniale toute la semaine avant la compet !!!!!!!!!!!!!!!!!
Le jour J ,
La natation, à 6h00 c'est parti pour les 3800m ,cette année pas de stress pour la nat je sais que ça va passer trankil ,sauf que arrivé à la bouée au  bout du plan d'eau on vire à gauche le long de la digue et là ...remake St jean de luz  pukel  tanguage de coté  oupss je me rapproche du bord sur les cailloux une petite pause  pukel   j'attend un instant  et re  pukel une fois l'épisode passé je repars pour la grande ligne droite du retour tranquillement, ça va un peu mieux, j'attaque le2ème tours j'aperçois jeff sur toute la remontée... je fini donc tranquillement la nage avec les boyaux pas bien en ordre !!!!! bref  ça c'est fait
Le vélo ,autant l'an dernier c'était le trou noir jusqu'à l'izoard autant cette année je profite de toute la partie vélo,je croise karim sur la route des puys et Béné au pied de l'izoard ,je mange ,je bois tout est au vert, je roule à l'économie...je prépare la partie cap tout en avançant tranquillement ,pallon en douceur et chalvet à l'économie...
La Cap rien à signaler jusqu'au 17 èmes kms env ou la la nausée me guette ,je marche je cours je marche ,je croise des tcjistes qui m'encouragent; gilou et chris R me doublent et me proposent gracieusement de les accompagner mais cela m'est impossible je pousse jusqu'au 24 èmes kms et la je décide de retirer le dossard il me semble impossible de faire les derniers kms et d'arriver dans un état correct .
Les gens du camions rouge me prennent en charge ,direction la tente avec une petite perf et 1h45 après env retour au plan d'eau requinqué mais déçu de ne pas avoir pu terminer ....
Je retrouve une partie du coop TCJ! cheers  on surveille et encourage Karim,béné qui en termine !!!!!!!!!
Bravo à tous les finischers et en particulier à mon chouchou I love you  et notre Bénédinimix (merci à toi pour le soutien after course thumright )et aux coop TCJistes ,vous avez été extraordinaires et là aussi un grand merci à ma petite protégée pour son soutien et bien entendu à ma petite famille qui avait fait le déplacement !!!!!!!!!!!
Pour l'année prochaine ce ne sera pas embrun .....
Affaire à suivre .... et encore merci à tous
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DAUPHIN
Prof ... ou chomeur
Prof ... ou chomeur


Nombre de messages : 115
Age : 52
Localisation : VEIGNE
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Ven 22 Aoû - 10:09

Bonjour a tous
felicitations a tous les finishers. Vous etiez superbes. Pour ceux qui n'ont pas pu finir ce n'est que partie remise(sauf fafa). Bene tu es une embrunwoman maintenant chapeau bas.
bonne recuperation a tous et mega mention speciale a MONSIEUR TONY ORVAIN qui confirme son statut d'athlete de haut niveau en entrant une nouvelle fois dans le top 10. RESPECT
a plus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DAUPHIN
Prof ... ou chomeur
Prof ... ou chomeur


Nombre de messages : 115
Age : 52
Localisation : VEIGNE
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Ven 22 Aoû - 10:09

Bonjour a tous
felicitations a tous les finishers. Vous etiez superbes. Pour ceux qui n'ont pas pu finir ce n'est que partie remise(sauf fafa). Bene tu es une embrunwoman maintenant chapeau bas.
bonne recuperation a tous et mega mention speciale a MONSIEUR TONY ORVAIN qui confirme son statut d'athlete de haut niveau en entrant une nouvelle fois dans le top 10. RESPECT
a plus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DAUPHIN
Prof ... ou chomeur
Prof ... ou chomeur


Nombre de messages : 115
Age : 52
Localisation : VEIGNE
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Ven 22 Aoû - 10:10

Bonjour a tous
felicitations a tous les finishers. Vous etiez superbes. Pour ceux qui n'ont pas pu finir ce n'est que partie remise(sauf fafa). Bene tu es une embrunwoman maintenant chapeau bas.
bonne recuperation a tous et mega mention speciale a MONSIEUR TONY ORVAIN qui confirme son statut d'athlete de haut niveau en entrant une nouvelle fois dans le top 10. RESPECT
a plus

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
troakatorz
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 494
Date d'inscription : 31/10/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Ven 22 Aoû - 13:13

Aller
Une petite dernière pour la route mon dauphin
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DAUPHIN
Prof ... ou chomeur
Prof ... ou chomeur


Nombre de messages : 115
Age : 52
Localisation : VEIGNE
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Ven 22 Aoû - 19:32

Mon pat tu es mon idole mais c'est vrai que j'ai un peu merde. Pas facile de la main gauche(lol)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béné
Petit glandeur
Petit glandeur


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Dim 24 Aoû - 22:02

Comme promis, mon "petit" CR !...

Nous sommes en juillet 2013 ; je viens de finir le half-altriman avec beaucoup de bonheur et une préparation  au lance-pierre. Je suis restée admirative devant ceux qui se sont attaqués à l’Altriman… Le 15 du mois suivant, un petit groupe du TCJ s’élance sur l’Embrunman ; je suis leur course à distance avec beaucoup d’excitation. Quelques jours plus tard je lis leurs compte-rendu… Pour la première fois de ma vie, je me dis : et pourquoi pas moi ? scratch  La configuration de l’année à venir est très favorable : mes enfants seront à l’école le mercredi matin mais pas moi ; travaillant à 75%, j’ai aussi mon vendredi. C’est l’année où jamais pour tenter ma chance ! Je commence à en parler à Nico ; il me donne son feu vert… C’est parti !

Vue l’ampleur de la tâche, mes objectifs seront modestes :
1/ Être sur la ligne de départ en pouvant dire « Je suis prête » et sans être blessée. Et oui, ça parait bête, mais avant de voir l’arrivée, il faut voir le départ ! Ce qui veut dire qu’on s’est avalé toute la préparation sans encombre. Il suffit de regarder la liste de ceux qui sont inscrits mais qui ne prennent pas le départ pour se rendre compte que ce n’est pas si simple que ça !
2/ Être finisher ! Peu importe mon classement, je veux bien être la dernière s’il le faut mais je veux courir sur ce fameux tapis bleu !!!
Le cahier des charges est simple : passer une bonne journée, profiter des paysages et de la course, savourer, savourer, savourer ! Cool  Je ne vais pas à Embrun dans le but de souffrir, même si je suis prête à endurer ce qu’il faudra pour atteindre mes objectifs.

Je vais passer rapidement sur cette période de septembre 2013  à juillet 2014 mais comme chacun s’en doute, ce sont des heures d’entraînement mais surtout de réflexion, de discussion et de recherche car « faire Embrun » pour moi c’est avant tout résoudre un problème : « Quel est le chemin qui mène une personne « normale », mère de famille, à réaliser une performance hors-norme ? ». De nombreuses questions nécessiteront beaucoup de recherches : Comment s’entraîner ? Comment gérer tout le côté matériel ? Comment s’alimenter ? etc.

Arrive enfin le jour J… Le premier objectif est atteint : pas de blessure et le sentiment d’avoir fait le boulot en amont. J’estime que 70% du travail est déjà effectué : il ne reste plus qu’à enchainer les 3 disciplines… La météo est selon moi très favorable : la journée s’annonce ensoleillée et sans pluie ; les températures sont en dessous des normales, ce qui va faciliter l’alimentation et l’hydratation. Le vent, lui, est fidèle à sa réputation : il soufflera avec force et toujours dans le sens défavorable !

J’arrive avec Marina au parc à vélo vers 5h15. En tant que féminines, nous avons des petits numéros de dossard, ce qui nous place très prêt des élites… Impressionnant ! J’aperçois ma Maman qui a fait le déplacement de Marseille exprès pour me soutenir. Dans mes affaires, j’ai une petite lettre que m’ont écrite mes filles et Nico, à ouvrir avant le départ. C’est le moment… : « Allez, tu peux y arriver !... Je sais que tu vas le finir !... Va réaliser ton rêve !... » Grand moment d’émotion ! Je scotche la lettre sur ma chaise avec un morceau de pansement. Il est maintenant temps d’enfiler la combi de natation et d’aller faire trempette dans le bassin d’échauffement pour bien faire couler l’eau à l’intérieur de la combi. L’eau est bonne mais l’air est frais (8°C) ; on est à 10 minutes du départ… Les filles sont appelées sur la plage. J’ai du mal à passer avec tous les hommes qui bouchent le passage ! Enfin, je retrouve Marina au milieu des autres féminines ; nous ne sommes que 55 et toute l’attention du public se focalise maintenant sur nous. J’attrape un petit verre d’eau et PAN ! c’est parti… Pas de panique, je m’élance tranquillement derrière, je prends le temps de bien rincer mes lunettes déjà embuées et je commence à nager. Il fait nuit, mais je vois quand même mes mains sous l’eau ; le ciel est dégagé et la lune nous permet de deviner le bord du lac. Je garde en point de mire le bateau ouvreur pendant les premiers hectomètres puis je me débrouille comme je peux pour me diriger. D’habitude, j’aime bien me caler dans les pieds d’autres nageurs mais là, je ne trouve personne dont la nage me convienne. Je prends donc l’extérieur et je resterai seule pendant toute la partie natation. Les hommes de tête me doublent dans le premier tour : je suis aux premières loges et j’ai bien l’intention d’en profiter ! Le jour se lève rapidement… C’est beau ! J’aperçois une foule de spectateurs emmitouflés dans des manteaux et des bonnets. Moi, je suis bien dans l’eau. Consciente aussi du fait que la suite des réjouissances sera plus douloureuse… alors on profite ! Les deux tours s’avalent finalement assez vite et il est déjà temps de s’extirper de l’eau. Pendant que je me prépare à ma place, je vois ma famille à quelques mètres, derrière le grillage ; puis c’est Marina qui arrive, gelée. Pas de précipitation, il ne faut rien oublier et déjà prendre le temps de manger ! Et c’est parti pour le vélo ! Il fait froid ; très froid même et j’envie les gants longs d’une concurrente que je double ! Finalement, j’ai hâte que ça monte dur pour me réchauffer ! Je craignais cette première boucle de la Route des Puys, car je savais qu’elle était raide et j’avais peur qu’elle me casse le moral. Finalement, rien de tout ça, elle passe comme une lettre à la poste ! A St Apollinaire, la famille est là ; tout va bien ! Je mange, comme je l’avais prévu. La descente n’est pas très agréable à cause du froid. Le retour vers Embrun passe très vite. Au rond-point de Baratier, je tourne à droite et là on se serait cru dans l’Alpe d’Huez… Il y a tellement de monde, qu’on est obligé de passer un par un… Extra ! Les supporters du TCJ sont là, très en forme !
Sur la route des Balcons de la Durance, c’est déjà plus calme ; les bosses défilent sans que je m’en aperçoive vraiment. Je me force à manger mon pain d’épice ; à l’entraînement il passe pourtant bien… mais pas de discussion possible : je le mange, un point c’est tout ! La Nationale, puis la montée dans Guillestre… Encore du TCJ !!! Les Combes du Queyras sont magnifiques sous ce soleil et j’en profite. Le Guil a retrouvé ses belles couleurs bleues turquoise alors qu’on aurait dit un torrent de boue deux jours plus tôt… L’Izoard commence à se rapprocher sérieusement. Je m’arrêterais bien faire une « pause technique » comme dirait Marina, mais j’ai peur de rater Fafa qui ne doit plus être très loin et la voiture de ma famille qui est sensée me retrouver dans ce coin. Allez tant pis, je m’arrête tout en surveillant de loin la route ; c’est bon, je n’ai rien loupé ! Ma famille arrive juste après ; elle me double et me redouble. Je sais qu’ils me suivront par petits sauts de puce jusqu’à Arvieux où ils s’arrêteront définitivement. Arrivée à Arvieux, je prends le temps de m’arrêter au ravito pour refaire mon bidon. L’occasion d’embrasser mes filles avant la grande ascension. Apparemment, Fafa est à une centaine de mètres derrière. Il arrive effectivement à ma hauteur à Brunissard, juste quand ça commence à faire vraiment mal ! « C’est là le plus dur ! »me dit-il. Je te crois…
Chacun poursuit sa route à son rythme ; pas si facile ! Un peu plus loin, j’aperçois Jean-Phi qui est venu encourager à vélo. Il m’accompagnera sur une bonne partie de l’ascension en se plaçant à une cinquantaine de mètres devant moi et en annonçant mon nom aux spectateurs sur le bord de la route : du coup j’ai eu des encouragements dignes de ceux reçus par Thomas Voekler en échappée sur le Tour de France (enfin, presque !). Magique ! Arrivée au col, il fait frais. Pas question de moisir là-haut : j’attrape mon sac de ravito perso et j’enfile une vieille veste chaude (merci Jean-Claude pour le tuyau !). Je mets un coupe-vent par-dessus, des gants longs et un bandeau pour les oreilles. Je mets le cake salé et d’autres provisions dans la poche et je descends. Dire que certains sont en tri-fonction… J’ai mal pour eux ! Au premier ravito après Briançon (à St Blaise), je fais, comme prévu, ma pause pique-nique  Cool ! Je mange tranquillement mon cake (miam !), je me débarrasse de ma veste dans la zone de propreté, je remets bien mes provisions dans ma sacoche de ravito, et je repars ! Le retour passe plutôt vite. Encore du TCJ (le Vito d’Yvan !) et me voilà dans le Pallon. Là, pas la peine de se faire un nœud au cerveau : je mets tout à gauche, je baisse la tête et j’attends que ça passe. Et ça passe ! La fin du vélo se fera, comme le veut la légende, avec un fort vent de face. Même pas peur : j’ai roulé seule 3 semaines sur les côtes vendéennes ; le vent, ça me connait ! Plus que 30 km… 20km… Je vois Embrun !!! Mais attention, ce n’est pas fini, il reste Chalvet.  Je suis pressée de poser le vélo, ça commence à faire long ! Mais là, surprise, je retrouve Jean-Phi qui me refait le coup de l’Izoard ! Merci Jean-Phi ! Plus que la descente ; je ne vois pas grand-chose car mes lunettes sont sales. J’y vais doucement : ce n’est pas le moment de se planter ! Je surveille de près les barrières horaires : je suis dans les temps.

C’est maintenant que tout va se jouer… La course à pied, ce n’est pas mon fort et je n’ai jamais couru plus d’un semi ; après c’est l’inconnue. Mon plan est simple : finir le premier semi avant 20H, horaire éliminatoire ; ensuite, il ne restera plus qu’un autre semi et j’aurai presque tout le temps que je veux pour le finir. Facile… Mr. Green  En attendant, j’en suis à la transition et je prends mon temps : passage aux toilettes, crème solaire sur les épaules et surtout… je relis la lettre posée sur ma chaise. Je ne sais pas ce qui m’attend, mais il va falloir être forte dans la tête ! En quittant le parc à vélo, je croise ma famille. Une autre féminine part en même temps que moi ; elle ne va pas très vite, je la double. Autour du plan d’eau, je commence à avoir un gros point de côté. Je me plie en deux, je marche un peu. Elle me redouble. Je repars. Le point de côté passe mais je commence à avoir des maux de ventre… Dans la côte Chamois, je marche ; pas besoin de culpabiliser, c’était prévu comme ça. Le passage dans le centre d’Embrun est magique : la rue est en faux-plat montant mais l’ambiance est telle que ça passe très bien ! Malheureusement, à la sortie du centre c’est le retour à la réalité : j’ai bien mal au ventre… Je croise des supporters : Eric, Jean-Phi et d’autres. Je n’arrive plus à boire correctement et les maux de ventre se transforment en crampes qui reviennent régulièrement. Sur plusieurs km, Jean-Claude me tiendra compagnie avec son drôle de vélo (tu l’as trouvé où celui-là ?!). Je cours tant que je peux ; je marche quand ça monte trop où quand j’ai trop mal au ventre. Le tout en surveillant de près l’heure. Finalement, je repasse autour du plan d’eau. Le clan du TCJ est bien là et pas de problème avec l’horaire. A partir de ce moment, je me dis que sauf défaillance incontrôlable je vais finir. Par contre, je vais tout faire pour que ce deuxième semi se passe mieux et vers le 2ème km je fais un arrêt aux toilettes ; pas de chance, c’est occupé et le gars dedans ne doit pas être au mieux, vu le temps que je perds sur ce coup-là ! Bref, l’arrêt aura été long mais bénéfique puisque mon ventre va beaucoup mieux ! A partir de là je peux à nouveau boire et même m’alimenter (avec du salé exclusivement). Les jambes sont encore d’accord pour courir : en avant ! En quittant le plan d’eau, j’entends le speaker qui annonce l’arrivée de Marina… Belle perf !  Dans la côte Chamois, je croise Christian qui fera quelques km à mes côtés puis Nico, qui a loué un vélo, prendra le relais. Les tendons du genou commencent à me faire souffrir ; de temps en temps, je marche pour les soulager mais sinon je me sens plutôt bien et j’arrive à courir presque tout le temps (à ma petite vitesse !).
La nuit commence à tomber et sur la route qui revient vers Baratier, on ne voit plus grand-chose. Je regarde l’heure : ce sera un peu juste pour arriver avant 22h30… Nico part retrouver les filles. Je les verrai une dernière fois avant d’attaquer le dernier tour du plan d’eau, seule et dans le noir. Le dernier km est périlleux car il n’y a aucun éclairage et  je ne vois plus rien : je sais que le lac est à droite… pour le reste, je tâtonne ! C’est bête de perdre du temps pour ça mais pas question de se fusiller une cheville maintenant, alors j’assure ! Enfin, retour vers le parc… L’émotion est indescriptible… Il y a encore beaucoup de monde et j’ai droit à une haie d’honneur… Les supporters du TCJ sont déchaînés… Moments inoubliables… Encore un tour de piscine. J’aperçois Fafa derrière le grillage… Je laisse exploser ma joie ! Et  puis la dernière ligne droite sur ce tapis bleu qui m’a fait tant rêver… La famille est là, sûrement soulagée ! 16H39 au chrono officiel, plus 10 minutes parce que les féminines sont parties avant. Photo sur la ligne avec mes deux grandes filles. Je retrouve Marina. On s’était donné rendez-vous dans l’aire d’arrivée, il n’y a pas eu de lapin !

Et bien voilà, c’est fait. L’aventure de l’Embrunman se termine. Une aventure inoubliable de plusieurs mois qui m’aura poussée à me dépasser. J’en profite pour remercier tous ceux qui ont participé de près ou de loin à ce projet : mon mari et mes filles qui ont dû vivre une année avec « Embrun » à la maison ; les copains du TCJ avec qui j’ai partagé de mémorables entraînements et qui m’ont éclairée de leurs expériences ; les membres de ma famille qui ont pris le relais pour garder les enfants pendant les « stages de préparation » ; tous ceux qui étaient présents le jour J et qui m’ont encouragée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Petit glandeur
Petit glandeur


Nombre de messages : 33
Age : 41
Localisation : VEIGNE
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Lun 25 Aoû - 12:06

Bravo Béné. Chapeau bas. C'est à mon tour maintenant de m'inspirer de ton récit
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicohay
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2644
Age : 48
Localisation : rochecorbon
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Lun 25 Aoû - 15:55

Sad

Ma chère Béné, c'est le plus beau récit de course depuis celui que Jean Claude avait fait après Nice il y a 8 ou 9 ans (je venais d'arriver au club...).

Je me souviens avoir parlé avec toi cet automne de ton projet et en percevant ta motivation, malgré les interrogations, a ce moment là, je me suis dit : elle va le faire !!! salut

bravo !!!

Maintenant, est ce que tu vas accepter de revenir nager le mardi soir avec de "simples triathlètes" comme moi ???

PS : pour éviter toute confusion, Béné a son Nico a la maison... lol!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fafa37
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2295
Age : 48
Localisation : Ballan-Miré
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Lun 25 Aoû - 18:36

Je suis 10000 fois d'avis avec Mr Nicohay et vu de l'intérieur c'est encore plus beau !!!!!!!! Bravo Bénédinimix !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
petiyaka
Pharmacien
Pharmacien


Nombre de messages : 591
Date d'inscription : 17/05/2007

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Lun 25 Aoû - 21:05

Bravo Bénédicte! Ta préparation a payé et tu as réussi ton objectif.
Quand je pense que j'ai fait mon premier triathlon avec toi à Chatellerault en 2008. Tu en as fait du chemin!
J'ignore quel sera ton prochain défi, mais je ne doute pas que tu l'atteindras!
Encore bravo!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
seb
Forumer ambulant
Forumer ambulant


Nombre de messages : 153
Date d'inscription : 09/04/2008

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Mar 26 Aoû - 21:19

Mon Embrunman 2014
Il est 19h52 en ce vendredi 15 août 2014, je serre la main de mes deux garçons pour franchir avec émotion la ligne d’arrivée de l’Embrunman 2014.
C’est courant novembre 2013 que je me suis décidé à participer pour la 2e fois, après 2011, à l’Embrunman. Pourtant, je m’étais dit « plus jamais ça ! » tellement j’en avais bavé à ma première participation en finissant sous la tente médicale avec une perfusion de glucose après 14h16 d’effort. J’avais terminé au morale, pour ne pas avoir de regret et surtout, ne pas être obligé de revenir. Mais voilà, le virus continue à faire son effet et surtout l’envie de nouveau de se dépasser. Comment expliquer ça… je ne sais pas. Par défi peut être, alors que j’allais subir mi-novembre une opération pour une double hernie inguinale.
Du côté du TCJ, une émulation particulière semblait également monter et beaucoup se montraient intéressés. Pat nous le fait encore avec son « non pas cette année ! » qui veut dire « OK les gars, je négocie avec la blonde mais pas de problème ».
Mon entraînement recommence courant janvier. Après l’opération, j’ai déjà du mal à faire 10 mètres en marchant pendant 2 jours alors la perspective de faire un IRONMAN me semble inenvisageable. Petit à petit la forme revient. Je passe de 4h d’entraînement/semaine en janvier à 6-8h de février à avril. Fin mai, je n’ai que 2 200 km de vélo dans les jambes mais ma participation au L de Villiers/Loir me rassure ; je ne suis pas à la rue. Juin, juillet, j’arrive à une moyenne de 10h/semaine avec deux semaines à 15h. Fin juillet, j’ai à peu près effectué le même entraînement qu’en 2011. Le Half Altriman, le 12 juillet aura été également une bonne préparation et un déplacement super sympa avec les copains du club. Je suis donc confiant.
Le 9 août, nous arrivons en famille sur Embrun. Notre location se trouve route des Orres juste après le grand rond poind d’Embrun…en face du Blackout  Thumb down , la boîte de nuit locale. Super surprise ; dès la première nuit nous profitons du rythme des basses de la techno. Pour dormir, c’est génial : le cœur s’aligne sur le battement des basses. Dimanche matin, direction la pharmacie pour l’achat de boules quies…ça ne servira pas à grand-chose. Avec le stress qui commence à venir, les nuits sont très courtes  pale .
Lundi 11 août, sortie vélo avec Jeff, Christophe et Sylvain pour repérer la première boucle. On voit que les supporters du TCJ ont sévi : sur la route des puys au passage du « mur », tous nos noms sont inscrits  thumright .
Vendredi 15 août, 4h du mat, je n’ai pas réussi à m’endormir…pas de problème donc pour le réveil. Je retrouve les TCJistes au parc à vélo, on est tous ensemble, sauf Béné et Marina qui sont avec les autres filles. File d’attente et petit caca nerveux avant le départ  Rolling Eyes . 6h, le coup de feu est donné 10 mn après les filles. Je m’élance dans la masse. Je ne vois rien, aucun repère. Je prends quelques baffes sans conséquences. Je ne sais pas si je vais dans la bonne direction mais comme je suis entouré de nageurs, je me dis que ça doit être bon. La première boucle n’est pas terminée que le soleil se lève. Je commence à avoir mal au dos…il faut dire que je ne suis pas habitué à nager aussi longtemps. Il me faudra 1h11 pour arriver au parc (6 mn de plus qu’en 2011) où je retrouve Christophe et Pat qui part déjà. Il fait froid, j’enfile une veste manche longue avec un journal contre le ventre. C’est parti pour les 188 km de vélo. Nous roulons ensemble avec Chris pendant 75 km. J’ai froid et pourtant je suis couvert. Certains sont en trifonction, tremblants, la goutte au nez. Il fait 5°C. Arrêt pipi. Chris s’échappe dans Brunissard. Bientôt Damien me passe. Je les laisse filer. Arrivée en haut du col de l’Isoard, je prends mon ravitos : pomme de terre et sandwich jambon, kiri. J’enfile mon coupe-vent pour la descente. Mes jambes sont tétanisées par le froid, j’ai des crampes dans les cuisses. Je recommence à aller mieux après Briançon. La côte du Palon arrive et les supporters du TCJ sont là pour nous encourager  Very Happy . Les derniers kilomètres sont pénibles avec un fort vent de face. Le col du Chalvet approche. Je ne me souvenais pas qu’il était aussi long. J’arrive au parc à vélo après 7h54 d’effort et j’y retrouve Chris puis Jeff.
C’est parti pour le marathon. Les premiers km se déroulent très bien. Je suis en confiance. Malheureusement, cela ne dure pas. La galère commence au 12e km. J’ai plus de jus et je n’arrive pas à manger. Je sens que mon estomac n’accepterait pas un ravitaillement trop copieux. Je me contente donc d’un peu d’eau et de coca. Jeff et Chris partis plus prudemment m’ont déjà repris et dépassé. J’arrive au niveau du parc à vélo à la fin du premier tour…j’ai envie d’arrêter  Crying or Very sad . Mes enfants m’encouragent, je décide de continuer en pensant à la photo d’arrivée. C’est encore la galère surtout dans la montée sur Embrun où je marche. J’adopte une foulée très économique et m’oblige à ne pas marcher entre chaque ravitaillement. Après la passerelle au dessus de la Durance et avant le long faux plat vers Baratier, Marina me double, je ne peux pas la suivre. Fabien et Jean-claude m’encouragent. J’ai de nouveaux un coup de mieux. C’est reparti. Plus que 10 km, c’est gagné. Je sais que je peux descendre sous les 14h, j’accélère  Twisted Evil . La ligne d’arrivée approche, bientôt c’est le tapis bleu. Les enfants m’attendent et je finis avec eux sous les encouragements d’Olivier Bachet. Je récupère mon maillot de Finisher, tant espéré. C’est pas qu’il soit beau (il est même à gerber puker ) mais on y tient quand même.
Cette édition aura été une magnifique expérience grâce aux nombreux participants TCJistes et aux supporters présents tout au long du parcours. Merci à tous pour ces moments. Je reviendrai certainement pour une prochaine édition…pourquoi pas en 2016 cheers .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicohay
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2644
Age : 48
Localisation : rochecorbon
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Mer 27 Aoû - 10:36

2016 ???

Je crois que Pat a dit non, ne comptez pas sur moi ! lol!

Un grand merci pour tous ces récits, qui nous donnent envie d'y aller...(bon après je redescends sur terre !!!)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DAUPHIN
Prof ... ou chomeur
Prof ... ou chomeur


Nombre de messages : 115
Age : 52
Localisation : VEIGNE
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Lun 1 Sep - 12:18

aller mon nico tu as 2 ans pour le préparer. You can do it!!!!!
Bonne course à Royan:lol:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ptit
Fonctionnaire...
Fonctionnaire...


Nombre de messages : 93
Age : 40
Localisation : Fondettes
Date d'inscription : 16/12/2009

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Mar 2 Sep - 1:14

Retour de vacances, alors voici mon CR !!

Passant régulièrement mes vacances dans cette magnifique région, l'idée de participer à l'Embrunman trottait dans ma tête depuis quelques années déjà.
Ma participation l'année dernière au CD avait fini de me convaincre ! La ferveur et l'ambiance déjà entrevue laissait imaginer un moment magique sur l'épreuve reine : l'Embrunman ! Rester plus qu’à s’entrainer et à apprivoiser les distances longues car je n’avais l’expérience que de quelques CD !

Arrivé sur place 1 semaine avant où je retrouve mes enfants chez mes beaux parents.
Je profite de cette semaine pour reconnaitre l'Izoard et la route des Puys avec les copains. Les sensations vélos sont bonnes.
Un petit tour au lac mardi matin pour me rassurer sur mes angoisses natation et me voilà prêt pour le 15 aout !
J-1 : nuit difficile et mal de gorge et fièvre au réveil ! Je commence à cogiter et à stresser ... L'après-midi arrive et déjà le moment d'aller déposer le vélo. Je passe le bracelet jaune au poignet gauche !!! Ca y est c'est parti  Smile
Au parc je croise les copains tout sourire ! De mon côté la pression ne cesse de monter, tout comme mon mal de gorge !!
Dernier repas, derniers préparatifs, embrassades avec la famille et direction le lit vers 9h30 pour trouver les bras de morphée ... Peine perdue !! Entre le stress, le mal de gorge, l'excitation je n'ai rien trouvé du tout !! La prochaine fois j'avale une boite d'Euphitos  I don't want that  
Réveil à 2h45: je prends mon petit déj qui ma foi passe très bien. Je finalise mes petites affaires et je charge tout ca dans la voiture à 4h15 direction Embrun !
Sur le trajet, je me répète ma stratégie de course : pas d’enflammade en vélo quoiqu’il se passe, tu roules peinard jusqu’à l’Izoard !! Je me martèle mon objectif : finir et prendre du plaisir!!
Arrivée sur place, je passe le contrôle et marche avec ma caisse sur ce tapis bleu ... les frissons montent et le poil se hérisse : que c'est bon !!!
J'ai temps hâte de franchir cette ligne d'arrivée en entendant mon nom résonner sur ce plan d'eau (le triathlète développe un fort égo  cheers )
Dans cet immense parc je me sens un peu seul ...l'arrivée des copains du club fait du bien !
Je ne vois pas le temps passer et déjà le départ des filles !!! Karim m'accompagne pour le départ natation et me rassure ...
Me voilà sur la plage à attendre le départ ... et c'est parti !! 1ere surprise l'eau est chaude et 2eme surprise pas de bagarre dans l'eau !! Je me sens bien même si je ne vois pas où je vais. D'ailleurs je me retrouve un peu trop à droite du plan d'eau après le ponton et presque pris au filet des algues  Confused  Fin du 1er tour sans encombre. Le deuxième se fera aussi sans difficulté.
Déjà la sortie de l'eau ! Arrivé sur ma chaise, le KOP du TCJ est présent et m'encourage: que du bonheur !! je commence à me changer et Vincent m'indique 1h16 de course. Mieux que prévu, c'est cool ! Je prends le temps de bien me sécher et de m'habiller car il fait un peu frisquet. Je croise Damien et Christophe Renvoisé qui sortent de l'eau.
Et c'est parti pour le vélo. J'ai du mal à me réchauffer et les jambes sont un peu grippées mais je maintiens une allure tranquille. Ca tombe bien ma stratégie et de rester tranquille jusqu'en haut de l'Izoard quoiqu'il arrive. Rapidement Damien revient sur moi. On échange quelques mots et je le laisse filer. Ensuite c'est Christophe Renvoisé qui revient aussi sur moi. Idem je le laisse partir, je garde ma stratégie. Le passage au rond-point d'Embrun est magique !! Une foule immense qui s'ouvre devons-nous avec des cris et des encouragements dans tous les sens ... Que c'est bon !!!!
Bientôt l'arrivée sur Guillestre et la montée sur l'Izoard qui se profile. Je m'alimente et m'hydrate tranquillement mais je ne suis toujours pas trop réchauffé au niveau des jambes. Dans les gorges Jeff me rattrape et tout comme les autres je le laisse voguer à son rythme. A Arvieux ma femme et mes enfants me doublent en voiture. Leurs encouragements font du bien ! La montée sur l'Izoard se fait tranquillement sans trop de difficulté. Arrivé en haut je récupère mon sac et je mange tranquillement mon sandchwich avec ma famille. J'en profite pour bien récupérer malgré le froid et recharger les batteries mentales ! Je place mon journal sous mes vêtements, un bisou a tout le monde et c'est reparti !! Bonne surprise, je n'ai plus froid et les jambes répondent: j'en profite et me fais plaisir dans la descente !!
Sur Briançon, changement de décor avec l'apparition du vent !! mais bon j'ai vraiment de bonnes sensations maintenant et je reprends plein de concurrents. Je rattrape Christophe qui est stoppé à un ravitaillement. Il est en galère avec sa pédale qui a cassée ! Je m'arrête et je l'aide comme je peux. Marina nous rejoint. Après quelques minutes, on repart avec un fort vent de face et j'abandonne mes compagnons. Dans les Vignaux je vois Nico Levaux qui m'encourage et qui me dit d'en garder pour le marathon. Je suis vraiment bien et très à l'aise : je prends mon pied ! Arrive Palon que je franchis sans trop de difficulté. Je reprends plein de concurrents et aussi Gilou vers la fin de la montée. A ce moment-là je me décide de freiner mon allure pour me préserver pour la suite. La fin me parait long et j'ai hâte de poser le velo. Chalvet se profile et se passe aussi sans difficulté. Je profite du dernier ravito et la descente pour faire le plein d'énergie.
Entrée dans le parc à vélo. Yes !! Je décide de m'accorder un petit break et de me faire à un massage à 4 mains ! je me croirais presque en Thalasso  Laughing   J'enfile mes baskets et je m'élance sur le marathon en sachant que ca va être compliqué ... Dès les premières montées je ne cherche pas à courir pour me préserver. Mais bon ca monte souvent et je trouve le temps long  Mad  Je commence à cogiter mais la présence des supporters du TCJ tout le long du parcours me remobilise ! A la fin du premier tour je retrouve ma famille au ravito du parc. Je suis dans le dur et je préviens que le 2eme tour sera un peu plus long que prévu  Confused Ca commence a être harassant mentalement ... Avant le pont j'aperçois Fabien qui spontanément se met à courir et à discuter avec moi : que ca fait du bien !!! Arrive le ravito de Barratier et là je sais que c'est gagné !! je profite des derniers km et du tour du lac... Que c'est bon, que c'est bon !! J’ai la banane comme jamais Bad) (vu toutes celles que j’ai ingurgité dans la journée c’est peut être normal ! )
Le tour de la piscine et la ligne droite d'arrivée se profile ... et là surprise, mes enfants sont là pour m'attendre tout fiers avec leurs maillots du TCJ !! Je savoure ... et j'entends mon nom résonner sur cette ligne d'arrivée !! I dit it !!! je suis un Embrunman !! cheers  

Cette course est absolument grandiose !!! je reviendrai dans quelques années certainement plus détendu   Very Happy  

Un grand merci a ma femme et mes enfants et aussi à tous les encouragements des supporters du TCJ (présents ou non) !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicohay
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2644
Age : 48
Localisation : rochecorbon
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Embrun 2014   Mar 2 Sep - 16:26

salut thumleft cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Embrun 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Embrun 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Embrun 2014
» 2014 - [Skoda] Fabia III
» 2014 - [Smart] Forfour [W453]
» 2014 - [Dodge] Challenger SRT
» [13 juin] 2ème Evo Angel Car Tuning Show à Embrun (05)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Triathlon club de Joué-lès-Tours :: Triathlon :: Les compét'-
Sauter vers: