AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 Challenge Vichy 2014

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
Alain
Petit glandeur
Petit glandeur


Nombre de messages : 33
Age : 41
Localisation : VEIGNE
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: Challenge Vichy 2014   Ven 5 Sep - 17:19

Un long compte rendu sur la belle aventure du challenge vichy (j'espère que vous avez du temps...... Embarassed )

Comment j'en suis arrivé là :

Tout a commencé sur le parcours vélo du triathlon de Joué en septembre 2013. J'étais avec Philippe à un carrefour, et il revenait de Vichy. Il venait de faire le Half. Il me fait une super promotion de l’organisation, du parcours, de la ville, etc..... Je me dis que ce serait un bel objectif pour l'année prochaine, surtout que Vendôme ne s'était pas bien passé. Je décide d'attendre un peu avant de m'engager sur le Half, et être sur, cette fois ci, de pouvoir bien m’entraîner.
Le 31 décembre, un autre événement vient bouleverser le planning : l'inscription à Bordeaux Paris (31 mai). Ma charge d'entrainement vélo augmente considérablement et au mois de mars, l'idée ayant fait son chemin, je décide, après validation avec madame, de tenter l'aventure du Full. C'était pourtant prévu en 2016 pour mes quarante ans.
Si j'ai un conseil à donner, malgré ma petite expérience, c'est qu'il ne faut jamais prévoir 2 événements de cette envergure la même année (ou alors être très fort). Mentalement c'est très dur. Après avoir fini Bordeaux Paris, j'ai mis 3 semaines à remonter sur un vélo. Nouatre s'est plutôt bien passé, mais je me force vraiment à aller m'entrainer. Je ne prends aucun plaisir sur le vélo et surtout les très bonnes sensations du mois de mai se sont envolées. Au bout de 70 km j'ai mal au dos, et je me sens très fatigué.

J'essaye de compenser par plus de course à pied, mais fin juillet (1 mois avant l'épreuve) sur une sortie le long du littoral, ma cheville se bloque et se met quasiment à l'équerre. Je rentre comme je peux en boitant. Malgré la glace, elle a vraiment gonflé et le bas du pied est tout bleu. J'attends 10 jours qu'elle dégonfle et je vais voir un osthéo qui me la manipule dans tous les sens. Je n'ai pas mal. Il pense que la cheville n'a rien, mais suppose peut être une fracture du 5eme Métatarse. Heureusement la radio ne décèle rien. A 15 jours de l'épreuve je peux recourir doucement mais c'est mort pour les sorties longues. J'ai le moral dans les chaussettes et pas du tout la gnac. La seule bonne nouvelle, c’est que j'arrive enfin à nager avec une combinaisons sans m’étouffer....  Very Happy  Les entraînements dans l'Indre ont été profitables.

L'objectif de départ était de 12h30. Maintenant il sera juste de terminer et si possible avant la nuit. (sous les 14h)
2 jours avant le départ je révise le vélo et je m’aperçois que le câble des plateaux est bien effiloché. J’essaye de le bidouiller (1ère mauvaise idée), mais avec mes talents de mécano, l’incident ne fait qu’empirer. Je décide de l’emmener chez décath le vendredi. Il faut changer la câble mais on n’a pas le temps. Il arrive quand même à le retendre un peu….En espérant que ça tienne.
On arrive sur Vichy le samedi midi. On retire le dossard et je décide d'acheter un prolongateur au village expo. (2ème mauvaise idée).  J’en trouve enfin un à ma taille. Je le monte un peu à l’arrache car il faut que je l’emmène au parc à vélo rapidement. Le soir, petit resto très sympa avec ma femme, Jérôme et Pascal. Couché à 22h.

Le Jour J :

Levée à 04h45, petit dèj à 05h. Beaucoup de triathlète dans l’hôtel. On arrive au parc vers 06h. Il fait nuit mais relativement bon. Je suis assez détendu. Je pars dans la 2ème vague à 07h10. Les speakers sont déjà bien chauds.
J’enfile la combinaison et je regarde le départ de la première vague. C’est à notre tour de rentrer dans l’eau. Elle est très bonne : 21°. Premiers mouvement de bras, tout à l’air ok. On s’applaudit une dernière fois et le départ est lancé. Tout de suite je me sens hyper à l’aise dans l’eau. Pour la première fois en compétition, j’arrive à nager en trois temps sans m’essouffler. C’est très agréable. Au bout de 800 M je rejoins déjà un bonnet bleu (1ère vague), et je me dis que la journée va être très longue pour lui. Je suis sur une moyenne de 15 mn au 800. Passage au 1000 M, les montgolfières arrivent au dessus de nous et reste en vol stationnaire au dessus de la rivière. C’est superbe. Fin de la première boucle, tout est ok. La deuxième se passera de manière idéale également. Mon objectif était de sortir de l’eau en 01h10. Je regarde le chrono : 01h20mn depuis le premier départ, c’est parfait. Et en plus j'ai pris un max de plaisir tout du long. Heureuse surprise : Damien et Alexandra sont à la sortie de l’eau

Je me dirige tranquillement vers la tente de changement. Je prends bien mon temps. J’aperçois Pascal, partit dans la première vague, qui me dit qu’il n’a pas nagé très droit. Il repart 3 mn avant moi. Ma T1 se fera en 10 mn….. Pas terrible mais j’avais décidé de ne rien oublier. A la sortie du parc à vélo, un sourire de ma femme me remotive bien. C’est partit pour une longue ballade de 180 km. Dès la sortie du parc je comprends que mon prolongateur est mal réglé et qu’il ne me servira pas….C’est pas grave. Au bout de 5 km arrive la difficulté du parcours : 1 côte sur 1km environ. Et là, je me rajoute un handicap : seuls les 3 premiers pignons passent. Je sais, vous allez me dire qu’il ne faut jamais bidouillé son matériel la veille !!!! Je me dis que je suis un gros boulet.  Evil or Very Mad  En plus du surpoids, du manque d’entrainement des 3 derniers mois, du problème à la cheville et du prolongateur qui ne sert à rien, encore un truc à gérer….. ;-) Allez ce n’est pas grave, on va gérer en mode cyclo. Si je peux poser le vélo en 06h45, ce serait très bien.
Je n’ai pas pris de compteur exprès pour ne pas m’enflammer. Le parcours est très roulant et le premier tour passe très vite. Au 90 km je regarde ma montre : 02h56 pour le 1er tour. Incroyable par rapports aux sensations des dernières semaines, surtout que je n’ai pas tapé dedans. Je commence à penser à passer sous les 13h. Le deuxième tour est plus dur, surtout avec ce problème de roue libre. Je suis obligé d’emmener trop de braquet dans certains faux plats. De plus, le vent s’est levé et on l’aura de face sur les 40 derniers km. A partir du 160ème, je ne m’amuse plus beaucoup et je commence à puiser dans les réserves…… Et un marathon se présente…..
Et là suprise à 3km de l'arrivée, Pascal me rattrape, alors que je le pensais loin devant. Il m'explique qu'il a fait 5 km en plus en ratant le début du deuxième tour. On finit ensemble. Je pose le vélo en 06h10. Je suis super content. C’est juste inespéré au départ de la course.

Je prends le temps de changer de vêtements. Pascal me tape dans la main et part avant moi. Dès le premier km, les jambes répondent plutôt bien. Ma femme court avec moi sur 500 M. Je lui dit que tout va bien. Elle me récupérera au km 6, via la bateau navette qui traverse l’Allier régulièrement. Elle fera cela pendant 3 tours. Elle était plus crevée que moi à l’arrivée…..  Very Happy  
Dans ma tête, je me force à courir entre chaque ravitaillement (2.5 km environ) et je marche sur 50 m pour bien manger et boire. Je tiendrais sur 3 tours, soit 32 km environ. Au ravitaillement du km 6, les bénévoles nous proposent des saucisses et de la bière : bien sur que j’en veux !!!  Embarassed  Je crois Pascal qui doit avoir environ 1 km d'avance. Je me dis que je ne reviendrait pas. Mais à la fin du deuxième tour vers le 19ème km, je le récupère. Il n’a pas l’air bien. Je me dis que l’on va faire les 2 derniers tours ensemble histoire de se motiver. Mais je comprends vite que ce ne sera pas le cas. A chaque passage dans le stade d’arrivée, je demande l’aide des spectateurs. Je deviens même pote avec les speakers qui me tendront le micro sur les deux derniers tours.
Puis au 32ème km, panne d’essence. C’est arrivé d’un coup. Le mur des 30, comme ils appellent ça. Bah moi je l’ai pris à pleine vitesse, de face et sans freiner !!!! Je ne peux plus courir. Les muscles de mes jambes se sont transformés en morceau de bois, et pas du sapin, mais du chêne, du vrai !!! Le bas du dos vient de se bloquer, le moral est au plus bas  Shit , même si je sais que maintenant c’est gagné. Par contre passer sous les 13h n’est plus possible. C’est pas grave. Je fais le dernier tour en marchant et je me remet à courir à 500 M de la ligne. Je récupère ma femme juste avant le stade et on fera le tour d’honneur ensemble. Gros moment d’émotion, je suis un IRON MAN !!!! On me met la médaille autour du cou (elle est d’ailleurs magnifique). Je ne veux plus quitter l’aire d’arrivée. Je me fait prendre en photo, et je reste devant la caméra fixe qui diffuse sur l’écran géant….. . Je suis sur un nuage et je ne suis pas prêt de redescendre.

Direction le gymnase pour la récupération et le ravitaillement, enfin le ravitaillement, je devrais dire l’orgie de bouffe : des pizzas, des quiches, des crêpes, de la bière, du taboulé, etc…….
Je ne passe pas par la case massage, trop envie de retrouver voir tout le monde et de partager autour d’une bonne bière !!! Je récupère le matériel, ma femme et direction le stade d’arrivée pour voir arriver Pascal. Merde, j’ai oublié le T-shirt Finisher !!! Heureusement, ma femme y a pensé et elle s’en charge. Merci encore à elle pour cette longue journée qu’elle a du passé, et pour tous ces mois d'entrainement ou elle à du géré le quotidien.

23h07, le dernier arrive au moment ou le feu d'artifice est tiré depuis l'Allier. C'est magnifique. Une petite pensée également pour ce père Sud Africain qui a tiré son fils handicapé pendant tout le parcours et qui a fini dans les temps. Un remake du film "A bouts de forces" mais dans la vraie vie cette fois ci. Chapeau bas l'artiste.  
Voila, c’est fini……C'était quand même une putain de belle aventure..... Cette fois c'est sur la saison est close....  salut

C’est vraiment un triathlon que je recommande pour l’organisation, le parcours course à pied, la ville de Vichy, ces bénévoles adorables et en plus pas très loin de la touraine. Je ne regrette pas le prix de l’inscription. Sur ma performance, je suis déçu du dernier tour à pied. Sinon, après Bordeaux Paris, et mon problème de cheville puis de matériel je ne pensais pas faire ce temps là. En 2016 pour mes quarante ans je reviendrais pour passer sous les 12h.

Merci à tous de m’avoir lu

PS : Béné, tu vois on a réussi !!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fafa37
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2295
Age : 48
Localisation : Ballan-Miré
Date d'inscription : 29/07/2010

MessageSujet: Re: Challenge Vichy 2014   Sam 6 Sep - 11:16

J'ai tout lu rambo et bien je suis crevé !!!! Alain tu sais quoi ?? Tu es un ding dans ta tête ça c'est sur... en tout cas félicitations sacrée perf et sacré mental
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Béné
Petit glandeur
Petit glandeur


Nombre de messages : 35
Date d'inscription : 05/06/2013

MessageSujet: Re: Challenge Vichy 2014   Dim 7 Sep - 22:03

Quelle belle saison 2014 !!! Je t'en souhaite beaucoup d'autres avec autant de satisfaction que celle-là... A bientôt pour de nouveaux entraînements à vélo (enfin, quand l'envie sera revenue !); on parlera des projets 2015 !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicohay
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2644
Age : 49
Localisation : rochecorbon
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Challenge Vichy 2014   Lun 8 Sep - 20:10

Quelque chose me dit que vichy sera un objectif club pour 2015 !!!

Merci à toi (et aux autres...) de nous avoir fait rêver....

Grace à Laurent j'avais suivi (en partie) votre course. salut thumleft
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Laurent
Prof ... ou chomeur
Prof ... ou chomeur


Nombre de messages : 104
Date d'inscription : 16/01/2007

MessageSujet: Re: Challenge Vichy 2014   Mer 17 Sep - 18:57

Le reportage de Sports + est disponible sur Youtube, pour ceux qui sont pressés vous pouvez aller directement à 40min54s pour voir la superbe arrivée de Pascal !!!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicohay
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2644
Age : 49
Localisation : rochecorbon
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: Challenge Vichy 2014   Sam 20 Sep - 11:35

C'est pas Alain qui prend une douche juste avant la 36' ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Challenge Vichy 2014   

Revenir en haut Aller en bas
 
Challenge Vichy 2014
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» challenge Vichy
» Challenge Vichy 19/08/2012
» Challenge Vichy le 19 Août 2012
» Vini Vidi VICHY 2014
» European Rugby Challenge Cup 2014-2015

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Triathlon club de Joué-lès-Tours :: Triathlon :: Les compét'-
Sauter vers: