AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 SWIMRUN St Lunaire

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
nicohay
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2642
Age : 48
Localisation : rochecorbon
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: SWIMRUN St Lunaire   Mer 14 Sep - 16:59

Attention récit un peu long.... affraid

SWIMRUN de St Lunaire 10/09/2016.

Nous venons de vivre une très belle expérience à St Lunaire/St Briac le WE dernier en participant au 2ème Emeraude SWIMRUN. Cette nouvelle discipline qui explose en France consiste en un multi-enchainement de natation en milieu naturel (souvent en mer) et course/marche en mode trail !
La deuxième spécificité c’est une épreuve qui se fait à deux. Il faut donc un binôme plutôt équilibré.
Pour cette première je propose à DAUPHIN de venir avec moi, on se connait bien pour avoir fait de nombreux B&R ou CLM ensemble. Il nage mieux que moi et je cours un peu mieux que lui. On pourra donc se donner à fond sur la discipline ou on est le moins bon, pour se « reposer » ensuite.
Cet été nous entamons nos tests matériel, et premier coup de bambou Evil or Very Mad pour DAUPHIN : Il coule avec ses chaussures ! Même avec combinaison et Pull Buoy ! On refait un test avec les plaquettes pour lui et pas pour moi : On est à la même allure. C’est tout bon.
Pour les combinaisons, on décide de ne pas investir puisque tous les deux nous avons une vieille que l’on va couper au dessus des genoux.
La veille DAUPHIN me dit que l’été ne s’est pas passé comme il aurait voulu et que l’entrainement n’est pas top, mais on se dit que vu la durée (4h estimée), il y aura des moments moins bons et il faudra gérer les temps forts/faibles.
Nous retrouvons presque toute la troupe du TCJ la veille à St Lunaire tout le monde est joyeux, car il fait beau (pas trop chaud car on va quand même courir avec nos combinaisons pour certains…) et le site est superbe. Un bon diner avec quelques galettes bretonnes délicieuses, et une grosse crêpe Banane/chocolat/chantilly pour Denis Mr. Green , et nous voilà au lit vers 23h00 I don't want that .
Demain départ à 10h00.
Le lendemain, les 260 équipes plus tous les supporters (les Ricateau, et les familles de nombreux les jocondiens) sont sous le pont du Frémur avec le matériel et les chasubles roses fluo (faudrait pas nous perdre en route !). La stratégie était de partir tranquille car il y avait quand même 18.2 km de trail et 4.8 km de natation en 7 alternances. La première CAP se fait sur du sable, de la vase (la mer est montante), et on a deux traversées de gués ou nous décidons de nager car c’est surement moins fatiguant que de courir avec de l’eau au dessus du genou. On repasse devant nos supporters presque tous groupés (Denis/Alain, Loic/Damien, Nico/Yves et nous), arrive la première « vrai » natation mais avant nous devons franchir un groupe de rochers et des bénévoles nous demandent de faire attention car ils sont glissants et au même moment, je dérape et tombe sur le bas du dos et le coude droit blackeye . Je me relève, fais un check up. J’ai un peu mal au coude, mais ça va le faire (rien de cassé, mais de belles écorchures sous la combinaison !). La première natation (300 m) a été la plus compliquée, car nous nagions entre les bateaux avec des cordes partout et nous étions encore très groupés, donc beaucoup de coups y compris des coups de chaussures (aie !), je ressors devant Thierry et l’attends. Il met du temps à se remettre debout et me dit avoir « la gerbe » puker et perd l’équilibre et tombe sur les deux genoux. Il se reprend et nous partons vers une plage pour un aller/retour ou l’on croise presque tous les jocondiens. Les supporters sont encore là, ça fait du bien à mon DAUPHIN qui n’est pas au mieux. Après quelques marches (on va en ‘manger’ tout au long de la course) on arrive sur la deuxième plage pour 600m de natation avec 2 bouées. On part ensemble avec Thierry, mais irrémédiablement je prends un peu d’avance. Impossible de nager côte à côte sans corde, c’est l’option (payante) qu’ont choisi Fred Guyomarc’h et Laurence Bois. Je ressors et croise Loïc et Damien, qui partent. DAUPHIN sort un peu plus tard et n’est toujours pas au mieux. Je l’encourage, on continue à son rythme (de toute façon je ne pourrais pas tenir un rythme plus élevé sur la distance…) 3ème natation, et là on part sur un triangle avec une bouée à 400m en pleine mer et un retour de 300m. Le début de natation est terrible tant il y a un courant contraire, et au bout de quelque minutes j’entends hurler : « NICO, NICO ! ». C’est DAUPHIN en pleine panique pale qui est totalement déporté sur la gauche et qui ne peut pas revenir. Je m’arrête et l’attend. On termine cette natation, et là encore il a du mal à la sortie de l’eau, les mains sur les genoux, il n’arrive pas à vomir, même si cela lui ferait du bien. Longue CAP ensuite qui longe le golf, avec des points de vue magnifiques, et des maisons superbes, pour arriver après une belle montée/descente sur une plage avec de très grosses vagues (2 m selon les surfeurs présents) geek . Malheureusement pour moi, on longe cette plage en courant pour ne commencer la natation que dans la crique juste à côté, où les vagues sont nettement moins fortes, et je ne les vois pas en passant. Je m’assure que DAUPHIN est prêt, et nous partons pour un 900m, ou il est difficile de voir les bouées avec la houle. Arrivé tout près de la plage, je suis complètement ‘blacboulé’ par une de ces vagues et peine à retrouver mon équilibre. Une fois sur mes deux pieds je me rends compte tout de suite que je n’ai plus mes lunettes de natation. Je cherche dans l’eau et comme il n’y a personne autour de moi…RIEN ! Je commence à paniquer Sad , car il reste quand même 2200m (en 3 fois) de natation et comme je porte des verres de contact je ne peux pas ouvrir les yeux dans l’eau. Je retrouve Yves qui attend Nico, et je comprends que beaucoup d’autres ont perdu leurs lunettes, mais certains ont eu de la chance ! Patricia a récupéré celles d’une fille qui voulait abandonner, tout comme Alain, et un concurrent retrouvera celles de Laurence sur lui en se relevant ! Bref, j’ai moins de chance qu’eux et le moral en prend un gros coup Thumb down . DAUPHIN sort de l’eau pas moins bien qu’avant, mais pas au top, je l’encourage, et même s’il a toujours l’air pâlot pale , il sourit. On part sur une longue CAP, qui nous ramène sur la plage de Longchamp (lieu d’arrivée/parc /supporters). On croise les supporters, notamment Gilou qui est en ‘immersion’ lol! pour son reportage photo. J’ai envie de lui demander d’aller acheter une paire de lunettes pour que je puisse terminer, car nous longeons la même plage sur 900m de natation, puis à pied sur la même distance en un aller/retour, mais cela priverait une partie des équipes derrière nous de photos, et je décide de continuer sans. Je marche le plus loin possible et ensuite je pars sur une nage les yeux fermés. 10 mouvements des deux bras et ensuite rétropédalage j’ouvre un seul œil je regarde ou je suis par rapport à la bouée (qu’on ne voit pas) ou les autres concurrents. J’ai perdu le moral, je crie de temps en temps dans l’eau lorsque je dévie beaucoup trop ! A la sortie de l’eau je retrouve DAUPHIN sorti devant moi, et je lui dis que si j’avais été seul j’arrêtais sur cette plage. Mais on est parti à deux et malgré nos déboires, nous arriverons à deux. Le deuxième ravitaillement est là, et alors que mon moral est au plus bas, je vois DAUPHIN dans sa détresse, et je me dis qu’il est bien plus mal que moi, que je dois continuer à l’encourager pour aller au bout (à ce moment là ce n’est pas gagné !) et je me reprends pour les 3 dernières CAP et 2 natations. L’avant dernière natation aurait du être superbe avec des lunettes, car on est parti d’un ponton totalement interdit à la baignade, avec une eau transparente, des bateaux, des belles maisons le long de la côte ! Mais je suis toujours sans lunettes, et je décide de ne relever la tête que touts les 20 mouvements de bras, en nageant 'Amplitude' comme dirait Vincent (au moins au début, on avisera si je dévie trop quand même…). Cela se passe pas trop mal, et je double pas mal de monde, il est vrai que nous ne sommes pas tout à fait à notre place, mais cela fait du bien quand même au moral. DAUPHIN sort de l’eau, il ne lui faut pas trop de temps pour se mettre en marche et je lui donne une information erronée entendu en l’attendant : Il reste une CAP de 700m puis une NAT de 600m et enfin la dernière CAP de 3500m, sauf que mes oreilles devaient être un peu bouchées et c’est en fait une CAP de 2700m et la plus dure de toutes Mad , car avec des marches, un sentier très étroit, avec des pierres, des racines et beaucoup de dénivelé : Bref la galère ! Et là DAUPHIN me dit que c’est fini le Triathlon pour lui, qu’il ne reprendra pas de licence, etc. ! Je vois bien qu’il est déçu pour lui, mais aussi pour moi, pour notre équipe, et je lui dis que pour la licence on verra ça plus tard, et qu’on va aller au bout de cette épreuve ensemble quel que soit le résultat, mais que c’est lui qui paiera la première bière ! drunken Il sourit Very Happy . En regardant plus bas je voit Fred et Laurence qui reviennent sur nous. Ils ont l’air d’être très réguliers, je me dis qu’avec un peu de chance ils vont nous rattraper et qu’on pourrait finir tous ensemble. En effet, ils nous rattrapent sur la plage de la dernière NAT (déjà ?) Oui, c’est vrai qu’on a pas mal marché. Bon on devrait sortir de l’eau en même temps qu’eux, et donc courir avec eux… Allez mon DAUPHIN c’est la dernière ! Je pars toujours les yeux fermés (finalement j’y prends goût, et il doit y avoir moins de courant car je ne dévie plus trop. Je sors devant, et malheureusement je vois arriver en premier Fred et … au bout de la corde Laurence. Ils sont fatigués mais bien, allez dernière CAP ! DAUPHIN sort 30’’ plu tard, c’est mort pour finir avec les autres, on va donc gérer pour FINIR ! La remontée de la plage est compliquée, on croise Marie Reine queen et Pat smurfin qui descendent. On s’encourage. Une fois en haut un petit verre d’eau pour masquer le goût de sel. Mais DAUPHIN reste plus longtemps je vois qu’il est au bout, pas épuisé physiquement, mais moralement et toujours ces maux de ventre qui doivent lui pomper toute son énergie. On repart, marche, course, marche…La dernière montée interminable, puis le remblai, et la ligne d’arrivée…On est allé au bout !!! A l’arrivée, on retrouve tous les copains, dont certains ont terminé depuis 45’… Une bonne galette saucisse, du kouign amann, j’en reprendrai un, et une bonne bière fraiche. DAUPHIN reprend des couleurs, il rigole, c’est bon. cheers
D’accord on n’a pas fait ce qu’on aurait pu faire, mais ce qu’a fait THIERRY est formidable, et je lui tire mon chapeau.
Oui, je garde un sentiment mitigé. Epreuve magnifique, paysages magnifiques, organisation top, mais sportivement je reste un peu sur ma faim, surtout à cause des lunettes…
J’y reviendrai….ON y reviendra !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Alain
Petit glandeur
Petit glandeur


Nombre de messages : 33
Age : 41
Localisation : VEIGNE
Date d'inscription : 30/12/2009

MessageSujet: Re: SWIMRUN St Lunaire   Lun 19 Sep - 14:54

Très beau récit Nico (très diplomate avec Thierry..... Bad) ).

Pour ma part, j'ai adoré : une vraie course pour les nageurs et qui a été rendu encore plus sélective avec pas mal de vagues et de courant. Du coup, avec les rochers, le sable, les escaliers, les coureurs ne pouvaient pas poser leur foulée.

Le temps natation devait être quasiment égale à celui de la course à pied. Le seul problème pour les "gros" comme moi était le dénivelé : + de 300 M. Avec Denis, on a fait une super course, puisque l'on se fait battre de 15s par le binôme Anthony / Fabien en 3h25 : 41eme sur 250. Je crois que j'ai trouvé mon sport Very Happy
Il faut dire que Denis avait trouvé la bonne stratégie : me faire courir en minimaliste. Au début j'étais vachement hésitant vu mon poids, mais j'ai fait le test au triathlon de Veigné sur les 3 courses et c'ela s'est bien passé. Donc, en natation, on nageait sans les chaussures (caché sous le haut en néoprène) et cela nous a fait gagner beaucoup de temps. Les transitions étaient facilités par le fait que les minimalistes étaient sans lacets.

C'est sur je reviendrais l'année prochaine. Le site est superbe, l'organisation hyper Pro (Un ravitaillement final gargantuesque) et la mer était presque chaude.... 20 degré environ.

Le prochain sera fait dans le sud : Surement celui de Collioure au mois de juin avec 4 courses proposées : 1 court, 1 moyen, 1 long et 1 Ultra avec bcp dénivelé : http://www.swimruncotevermeille.com/

Avis aux amateurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
nicohay
Pharmacien
Pharmacien
avatar

Nombre de messages : 2642
Age : 48
Localisation : rochecorbon
Date d'inscription : 08/11/2006

MessageSujet: Re: SWIMRUN St Lunaire   Lun 19 Sep - 17:50

DAUPHIN est revenu ce matin à la piscine. cheers

Par contre dès qu'il n'a plus ses chaussures, il avance le bougre ! Mr. Green

C'est reparti pour un tour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DAUPHIN
Prof ... ou chomeur
Prof ... ou chomeur


Nombre de messages : 115
Age : 52
Localisation : VEIGNE
Date d'inscription : 09/11/2006

MessageSujet: Re: SWIMRUN St Lunaire   Lun 19 Sep - 20:39

Merci pour la diplomatie!!!
Effectivement j'ai été mauvais et c'est rien de le dire. Je n'ai pas pour habitude de me cacher derrière des excuses bidons. Certes je n'étais pas entraîné pour des raisons qui me sont propres mais je ne m'attendais pas à être malade des le départ. C'est bien la première fois que cela m'arrive en mer.
Tout d'abord je tiens à remercier mon coéquipier qui m'a supporté, attendu et surtout encouragé pour aller au bout quand même! Je suis sûr que plus d'un aurait abandonné pour ne pas être ridicule.
Ensuite je félicite tous les binômes et notamment fabien/anthony et alain/denis pour leur véritable performance.
Enfin merci aux supporters pour vos encouragements.
Cependant certains d'entre vous vont devoir supporter le boulet encore sur 2 courses. Je vous promets je fais mon max pour être au niveau et ne pas vous decevoir une nouvelle fois.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: SWIMRUN St Lunaire   

Revenir en haut Aller en bas
 
SWIMRUN St Lunaire
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» SWIMRUN St Lunaire
» Swimrun Troll Enez Morbihan 4/10/15 et St Lunaire12/09
» cure d'ail et cycle lunaire...
» calendrier lunaire
» Calendrier lunaire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum du Triathlon club de Joué-lès-Tours :: Triathlon :: Les compét'-
Sauter vers: